galette des rois : version beurrée tradition dunkerquoise

La galette de Dunkerque

galette-beurree

Ici à Dunkerque, quand vient le jour de la galette, ce ne sont pas les frangipanes mais les galettes beurrées qui envahissent les vitrines de nos pâtisseries.

Une tropézienne ? Que nenni !

Certains n’y verront qu’une sorte de tropézienne… Mais il s’agit de bien plus que cela ! A mi-chemin pourrait-on dire entre la tropézienne et le nid d’abeilles, il semblerait qu’elle n’ait pas dépassé les limites de notre agglomération et reste une tradition très locale. On la retrouve également tout au long de l’année en format individuel et bien sûr sans fève.

Elle a un goût inimitable, dont tous les dunkerquois, même expatriés, se souviennent avec bonheur car on la mange depuis notre plus petite enfance !

Dénichée au milieu de mes cahiers et livres, elle provient d’un article paru dans le journal local.

Une bonne brioche, une crème au beurre et au rhum, préparée à l’avance afin que la brioche s’imprègne bien de la crème, et le tour est joué.

Ingrédients: (pour une galette de 6/8 personnes)

pâte:

  • 125 gr d’eau
  • 1 œuf
  • 50 gr de beurre mou
  • 1/2 cuill à café de sel
  • 30 gr de sucre
  • 250 gr de farine
  • 10 gr de levure de boulanger

crème:

  • 120 gr de sucre glace
  • 120 gr de beurre pommade
  • 1 œuf
  • 2 cuill à soupe de rhum

galette-beurree

Préparation:

Faire un puits avec la farine.

Puis ajouter l’œuf, le beurre mou, le sel et le sucre.

Malaxer et incorporer la levure délayée dans un peu de lait, puis l’eau.

Ensuite bien pétrir, environ 10 min.

Il est possible de la faire au robot bien sûr.

Laisser reposer 20 min puis étaler sur une tôle à pâtisserie en un disque épais d’environ 26 cm de diamètre.

Couvrir et laisser pousser 1/2 heure.

Badigeonner ensuite de lait et enfourner 30 min à 200°C.

Sortir puis laisser refroidir.

Pour la crème, séparer le blanc et le jaune d’œuf.

Battre le blanc et le sucre et faire mousser.

Y ajouter le jaune et battre encore un peu.

Ajouter le beurre pommade et travailler à la maryse pour bien incorporer. Fouetter pour aérer le mélange. Plus ça sera fouetté, plus la crème gagnera en légèreté.

Ajouter le rhum et bien mélanger.

Couper ensuite la galette refroidie en 2.

Appliquer la crème sur la moitié inférieure. Cacher la fève dans la crème. Reposer la partie supérieure puis laisser la galette s’imprégner.

Enfin, au moment de servir, saupoudrer de sucre glace.

galette-beurree

 info nutritionnelle : 486 kcal pour 1/6 de galette ou 365 kcal pour 1/8 de galette

http://lagalettedesrois.fr/

Tous les textes, recettes et photographies de ce blog sont la propriété de « Cuillère gourmande » (sauf mention contraire explicite), toute reproduction totale ou partielle d’une photo ou d’un texte sans l’accord de son propriétaire pour des fins autres que personnelles est INTERDITE.

Print Friendly, PDF & Email

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Questroy dit :

    Très bonne ! Je l’ ai faite, c’est assez rapide et surtout bon ! Par contre je pense qu’elle devrait monter davantage, ce que je n’ai pas réussi à faire…. Nathalie

  2. Defoort dit :

    Pour ma part la crème est réussie à noter que plus on la bat plus elle prend en légèreté. Par contre la galette s’apparente plus à une pâte à pain très loin de l’effet brioche des galettes…

    1. cuillere dit :

      Bonjour, peut-être n’avez-vous pas assez pétri la pâte ? car il faut bien 10 minutes au robot pour que le réseau de gluten se développe et que la mie de la brioche soit ainsi filante 😉
      merci pour l’annotation sur la crème. Vous avez raison et j’aurais dû le préciser peut-être

  3. Lejendre dit :

    Je l’ai testé hier, incroyable c’est l’authentique recette de la galette des rois que l’on trouve sur dans les boulangeries Dunkerquoise. Un grand merci c’est un régale

    1. cuillere dit :

      je suis ravie que cela vous ait plu ! comme je le disais elle provient de notre journal local, ma grand-mère paternelle l’avait découpée pour me la donner il y a presque 30 ans 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.